Chateau de Keroual Blason Guilers

Racines et Patrimoine.

Guilers.

Les moulins

moulin

Sur la commune de GUILERS, l'abondance des rivières a permis l'implantation de nombreux moulins très souvent de faible importance. Ces moulins utilisaient la force de l'eau pour moudre les grains. En amont un étang (lenn) permettait de réguler l'alimentation en eau. Malheureusement il ne reste que peu de traces des moulins à farine ayant pu exister. Dans les années 1860 on avait relevé l'existence de 15 moulins.

Photo-1.


 moulin Généralement, les moulins étaient de construction très simple : une petite chute d'eau à la sortie de l'étang, une grande roue à palette ou godets entrainant un système d'engrenages et de transmissions entrainant les meules pour effectuer la mouture du froment, du seigle ou de l'orge. Ces meules étaient en grès, elles étaient étaient repiquées régulièrement par le meunier dès que l'usure les rendaient inaptes au broyage.

Le plus souvent le moulin servait aussi de logement au meunier et à sa famille.



Photo-2.

Coeur A l'origine, beaucop de moulins dépendaient d'une seigneurerie, et les vassaux et les tenanciers devaient y porter leurs grains.
Il est évident que ces petits moulins n'étaient pas assez rentables pour faire vivre une famille, aussi le meunier était-il en même temps cultivateurs, fermiers et les revenus du moulin représentait un appoint.
Il y a longtemps que ces moulins ne tournent plus, principalement avec l'avénement des minoteries. Le dernier moulin (Kerboronné) a cessé de fonctionner dans les années 1950.