Manoir de Kervaly

Manoir de Kervaly

Manoir de Kervaly Acheté par le baron Didelot en 1873 à la famille Bérubé (propriétaire de Kéroual), la grande bâtisse centrale fut remaniée en 1875 par l’ajout des deux pavillons latéraux. Le manoir compte alors 28 pièces, dont un jardin d’hiver au rez-de-chaussée et une grande bibliothèque située au dessus à l’étage. Le manoir est alors la résidence de vacances de la famille Didelot. C’est aussi à cette époque que le domaine de Kervaly est embelli par la création du jardin…

Lire la suite Lire la suite

Manoir de Kéroual

Manoir de Kéroual

Manoir de Keroual Le joli manoir que l’on pouvait admirer avant son incendie en 1944 avait été entièrement remanié au XVIIème  siècle. Il conserve encore quelques fragments de la vieille enceinte fortifiée et les bastion d’angle autour du jardin enclos. 1917, d’après Le Guennec : « Le corps de logis principal, décoré d’une porte à fronton triangulaire et de lucarnes de pierres modernes, est accosté d’une aile formant retour au sud. Un pavillon carré termine cette aile vis-à-vis à la chapelle, située…

Lire la suite Lire la suite

Manoir de Coat Hir Bescond

Manoir de Coat Hir Bescond

COAT HIR BESCOND Les aveux rendus à la couronne au cours des 17ème et 18ème siècles nous donnent un aperçu relativement précis de l’agencement du manoir à cette époque. Il s’agissait d’un corps de logis couvert d’ardoises, allongé suivant une ligne est-ouest, comprenant : au rez-de-chaussée : une cuisine et une salle donnant respectivement accès vers le nord à un cabinet et un cellier. Au premier étage : 4 chambres dont l’une se trouvait au-dessus de l’escalier et une autre au-dessus du cabinet….

Lire la suite Lire la suite

Manoir de Mesnoalet

Manoir de Mesnoalet

Manoir de Mesnoalet Située au sud-ouest de Guilers, cette gentilhommière, si riche en souvenirs, a traversé plus de cinq siècles. En 1687, le manoir de Mesnoalet consistait en une maison couverte d’ardoises et de genêts, ayant salle, cuisine et buanderie au rez-de-chaussée, et chambres à l’étage. Les étables et crèches, séparées du logis principal, devaient servir de limites à la cour close. Une petite maison en dépendance, neuve et couverte d’ardoises, se situait non loin de la « barrière » de Mesnoalet…

Lire la suite Lire la suite

Guerre de 1939-1945 et Théâtres des Opérations Extérieures (T.O.E.)

Guerre de 1939-1945 et Théâtres des Opérations Extérieures (T.O.E.)

« À  nous le souvenir, à eux l’immortalité » Après avoir fait l’inventaire des Guilériens morts pour la France durant la Première Guerre mondiale (cf. 2016 et 2018), j’ai souhaité dresser un bilan aussi précis que possible des victimes militaires et civiles de la Seconde Guerre mondiale pour notre commune. Et, pour être plus complet, j’ai également pris en compte les combattants victimes des guerres dans les Théâtres des Opérations Extérieures (T.O.E.) jusqu’en 1955. Au total, cela représente 59 personnes, dont 24…

Lire la suite Lire la suite

Les conseillers municipaux de Guilers de 1790 à nos jours.

Les conseillers municipaux de Guilers de 1790 à nos jours.

  C’est le 25 février 1790 qu’a lieu l’élection du premier conseil municipal, suivent la composition des différents conseils jusqu’en 2006. Ainsi, la longue chaîne des conseillers, adjoint ou maire qui se dévouent pour que les Guilériens aient une vie aussi agréable que possible se poursuive encore longtemps. Juillet 2009

Traces des premières installations

Traces des premières installations

Nouveauté 2021 Plusieurs millénaires d’occupation humaine à Guilers ⇒ cliquez ici pour découvrir la publication de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) Les premières installations humaines ont laissé des traces. Certains vestiges sont discrets.  Les tumuli de l’Âge du Bronze La zone industrielle de Kerebars, entre la station à essence et l’hypermarché, recouvre trois ou quatre tumuli inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques le 6 juin 1966. Ces tombes ont fait l’objet d’une fouille rapide en 1984, puis de…

Lire la suite Lire la suite

Epoque Gallo-Romaine

Epoque Gallo-Romaine

 Les stèles gauloises Les « stèles gauloises » sont les plus anciens monuments de Guilers visibles dans le paysage. Croas Teo, stèle christianisée de Kermengleuz. Chacune des branches porte une petite croix gravée dans un cercle, à la manière des croix celtiques. Cette stèle à 4 pans, de 2 mètres de haut était installée, depuis fort longtemps, le long de l’actuelle rue Charles de Gaulle (anciennement « bali Penfel »), au niveau de la salle Kerdrel. Suite à l’élargissement de cette voie,…

Lire la suite Lire la suite

Guerre de 1914-1918 : 25 autres Guilériens  » Morts pour la France »

Guerre de 1914-1918 : 25 autres Guilériens  » Morts pour la France »

« À  nous le souvenir, à eux l’immortalité » 1914-1918…Voilà 100 ans que la Première Guerre mondiale, la « Grande Guerre », s’est terminée, laissant un bilan humain épouvantable… Comme beaucoup de communes de France, Guilers n’a pas été épargnée. Déjà, sur le monument aux morts actuel sont gravés les noms de 30 Guilériens « Morts pour la France », auxquels il faut ajouter les noms de 4 autres morts « des suites de maladies » inscrits sur une plaque à part. Dans un premier ouvrage, publié en 2016,…

Lire la suite Lire la suite